Loading...

lundi 15 septembre 2014

Extrait du discours de Monique Rocourt



Extrait du discours de Monique Rocourt :
« [...] Chers Directeurs des organismes déconcentrés et autonomes qui êtes les piliers du Ministère de la Culture,


Permettez moi de vous dire à quel point je m’estime chanceuse de pouvoir
assumer aujourd’hui cette fonction à laquelle je suis appelée, avec une
équipe forte et déterminée à produire des résultats concrets ; une
équipe prête à tous les sacrifices pour amener la culture haïtienne à
des sommets jamais encore atteints tant au niveau des arts en général et
des droits des créateurs qu’en celui de la recherche, de la
préservation, de la mise en valeur et de la présentation de notre
patrimoine matériel et immatériel.


Pendant toute cette dernière année, nous avons appris à nous connaître, à
évaluer nos faiblesses et rassembler nos forces, à nous soutenir
mutuellement au cours d’une année certes difficile, mais jalonnée de
beaux succès, d’opportunités ouvrant de nouvelles perspectives et
porteuses de grands rêves.


Encore d’avantage allons nous devoir nous serrer les coudes car, plus
que jamais, il nous sera beaucoup demandé. Cette année 2014, doit être
déterminante pour la culture haïtienne. Elle sera dure, elle demandera
de nous encore davantage que ce que nous étions prêts à donner. Je ne
peux vous promettre que du travail, du travail, et encore du travail.
Les heures seront encore plus longues, les débats plus que jamais
serrés, la pression plus forte. Mais je sais, comme vous, que
l’expérience sera exaltante.


Mes chers collaborateurs de l’ISPAN,


Je tiens à vous remercier du fond du cœur non seulement de m’avoir
accueillie chaleureusement à mon poste de Directrice Générale de
l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National, mais aussi et surtout
de m’avoir vaillamment épaulée dans la réalisation de tant de projets
valables tout au cours de l’année écoulée malgré les nombreux écueils et
obstacles dont notre chemin a été jalonné. Merci de m’avoir fait
confiance et d’avoir accepté avec le sourire de subir mes moments
d’impatience et de frustration comme les trop longues journées de
travail. Votre collaboration sans faille a été déterminante dans le
succès du parcours récent de l’ISPAN.


De Sainte Suzanne à Milot, des Mattheux au Fort Jacques, du centre ville
de Jacmel à celui du Cap Haïtien, de l’île à Vache aux villes
historiques de l’Artibonite, des relations extraordinaires avec les
communautés de jeunes et de moins jeunes se sont tissées autour du
patrimoine et de la réappropriation des témoins de notre histoire.
Partout où nous sommes passés, la collaboration la plus franche et la
plus fructueuse a permis avec l’aide des municipalités et des élus
locaux, de faire atterrir de beaux projets. Nous avons brillamment
montré ce qui pouvait être accomplis lorsque les fils et les filles
d’une nation regardent ensemble dans la même direction.


A partir d’aujourd’hui, je m’engage à faire continuer sur une plus
grande échelle ces rêves multiples et variés que nous chérissons tous.
Nous avons du pain sur la planche et je sais déjà que je pourrai compter
sur chacun de vous ! »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire